Ourika Solidaire

vendredi 23 février 2018

Mardi 20.2 s'est tenue une réunion au Centre National Mohammed VI des Handicapés à Marrakech ; Ourika Tadamoune y était conviée.

C'est Abdelaziz E. (membre du bureau de l'association) et Tijani G. (animateur) qui se sont rendus à cette réunion pour représenter l'association Ourika Tadamoune. Il y a été question de l'organisation des événements importants du mois de mars prochain. Préparation de la journée des droits des femmes, le 8 mars, il s'agira d'une grande manifestation dans le quartier Guéliz à Marrakech près du parc El Harti. Et préparation des autres événements dont notamment la préparation de compétitions théâtrales afin de sélectionner l'équipe qui représentera Marrakech au grand regroupement régional à Rabat. Définition du nombre de participants par association etc. L'association Ourika Tadamoune a par ailleurs profité de ce temps de rencontre pour poser les jalons d'un soutien de son action par le Centre Mohammed VI des handicapés, en matière de santé des enfants accueillis.

la réunionTijani en réunion

Posté par ourikasolidaire à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 22 février 2018

Dolayaki, nom japonais du plat préparé hier par les enfants et les jeunes à Ourika Tadamoune, sous les conseils de Yuka et Kato

Baghrir (crêpes mille trous) بغرير حورية المطبخ, c'est le nom en langue arabe de ces Dolayakis japonaises... En voici tout de suite les ingrédients : 4 oeufs, un sachet de levure, 200 gr de farine, 200 ml de lait ,150 gr sucre en poudre. Et la recette :  après l'incorporation progressive des ingrédients et leur mélange en une pâte (vous avez plusieurs vidéos ci-dessous sur l'action du brassage) ensuite laisser cette pâte reposer 30 minutes et  après faire des îlots de cette pâte dans une poêle et les mettre à cuire.

Hier après midi, Yuka et Kato les deux volontaires japonais venus animer l'atelier pâtisserie avaient amenés leur confiture japonaise : de la confiture d'abricot rouge ; et aussi du amlou, pâte marocaine composée d'amandes, de noix et  d'huile d'argan.

Présentation de nos amis japonais Kato est déjà venu à plusieurs reprises participer aux animations du mercredi après-midi et il était de la partie dimanche dernier dans la grande randonnée... Il était venu mercredi dernier avec une autre volontaire de l'ONG japonaise qui intervient au Maroc, Eli et c'est par leurs liens que Yuka est venue hier après-midi. Yuka Matsushima, lorsqu'elle travaillait au Japon était professeur d'anglais, puis elle s'est orientée au Japon dans l'enseignement auprès des enfants porteurs d'un handicap, elle a exercé dans cette voie pendant 3 ans ; et présentement elle est depuis 7 mois dans  une école primaire à Tanger, dans une classe C.L.I.S. au côté d'un enseignant. Elle est au Maroc dans le cadre d'un engagement pour 2 ans.  Yuka est une fidèle visiteuse de notre blog.

Un mot sur la participation des mamans : c'est la maman d'Oussama qui a préparé l'autre plat que l'on voit sur les photos : la seffa, plat à base de "cheveux d'ange" (dégusté en premier). Etaient également présentes Aïcha la maman d'Abdelghani et  Zahra la maman de  Rida, Fatima, la maman d'Ayoub et de Farah.

Quant aux hommes, outre Kato, Abdelkrim et Tijani bien sûr, sont venus Mohamed le papa d'Ayoub et Lahcen.

Entre le temps de l'atelier pâtisserie et le moment final attendu du goûter de dégustation, il y eut divers jeux d'extérieurs.

Restitution de l'atelier et de la dégustion en images :

la confiture japonaiseles ingrédients dudolayaki دليكي

la question du dosageTijani explique la recette

versement du laitle fameux exercice de casser l'oeufet avec le sourireHicham au brassage

Farid verse la pâte sous le regard de Katoelles cuisent

Farah sous l'observation de Kato et de Yuka

Kato et FarahTijani aussi veille à la cuisson

l'exercice de retournement de la crêpeFarid et Kato dépose confiture et pâte d'amandes

le sourire de Yuka et de FarahFarah sous les conseils de Yuka

préparer la dépose du amlouFarah met la confiture et Yuka est à la surveillance de la cuisson

crêpes avec de la confiture d'abricot rougeles crêpes avant d'être fourrées

plat de crêpes au confiture préparé

 

 

 

Abdelkrim amène la seffa
un autre plat, la seffa préparé par la maman d'Oussama

un autre moment de la dégustationla dégustation commence

 

 

 

 

 

 

 

 

arrivée royale des plats

Abdelkrim verse le théjuste avant la dégustation

Kato le verre de thé d'une main et la crêpe de l'autrele goûter d'excellence

 

Posté par ourikasolidaire à 10:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 20 février 2018

Arrosage impératif à Ourika Tadamoune pour les plantations de lundi dernier... activité paisible après la randonnée d'hier !

 Après le premier temps habituel de réalisation de mandalas pour retrouver le calme collectif et se recentrer sur soi. Ce fut effectivement l'activité arrosage pied à pied des plantes aromatiques mises en terre lundi dernier 12 février. Et la conclusion de l'après-midi : le moment du goûter avec le verre de thé. Quelques photos pour vous plonger au coeur de ces activités.

Mandalas à toutes les tablesMandalas appliquées

au premier plan la table de Farid au second celle de FarahAu premier plan la table de Farah au second la table de Farid

un moment de l'arrosageSouad et Farah

Oussama s'appliqueImed sous l'oeil conseil de FarahAbdelghani sous l'oeil conseil de FarahHicham conseille Ayoub et Farah conseille Mouad

 

le thé pendant le goûterdéjà fleuri

Posté par ourikasolidaire à 11:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 19 février 2018

Talat Nmimoune تلات نميمون , nom de la place où la grande randonnée des familles d'Ourika Tadamoune s'est rendue hier 18 février

C'était donc hier dimanche, que l'association Ourika Tadamoune a organisé cette randonnée pédestre de 6 km aller et 6 km retour... Avec le soutien logistique d'une mobylette pour subvenir aux défaillances et pour assurer des éléments d'intendance (notamment aller s'approvisionner en eau dans les puits les plus proches). En effet plus qu'un pique nique, c'est un repas au grand air qui a été pris par ce groupe familial qui ne réunissait pas moins de 50 personnes !

Mais revenons tout d'abord à la chronologie de la journée. Organisation du départ dès 6 h 30 ! A 10 h pause petit déjeuner : au menu, fromages, olives noires et blanches, huile d'olive, crêpes (préparées par Fatima, la maman d'Ayoub et de Farah) et le pain amené par chaque famille et bien sûr le thé ! Après une reprise de la marche, c'est l'arrivée sur la place Talat Nmimoune تلات نميمون, et là, l'organisation du repas [qui sera servi à 15 h] commence, pendant que Fatima s'affaire au fourneau (un feu trépied avec une bouteille à gaz) avec Hafida (la maman de Mouad O.) pour préparer le plat : du poulet aux olives blanches avec des petits pois, des frites, les jeunes s'adonnent à divers jeux, puis l'attente de la cuisson se passe sous l'ambiance collective de chants et rythmes berbères principalement chantés par les mamans qui s'accompagnent des cymbales berbères. Des jeux (ballons, cordes à sauter, panier de basket) ont été du voyage permettant le défoulement des plus jeunes pendant ce temps de pause déjeuner. A 16 h 30, marche retour vers le douar Aït Chaouite. A 18 h 20, arrivée de tous à l'association, un temps de nettoyage des ustensiles de cuisine assuré entre autres par Fatima, Hafida et Aïcha (la maman d'Abdelghani). 

Voici maintenant ce déroulé en photos et en vidéos. 

vue du groupe2 randonneurs

4 randonneursMeriem et Farah et 2 plus jeunesIliès et Imed

Fatima Zhara et sa mamanrandonneurs sur le rochersourires4 randonneurs font la pause

appréciation du grand espacepostures styléesun selfiIliès médite

la préparation du repasle plat est prêtdans le menu il y avait des petits poisorganisation du repas

Kato partage le repas avec les jeunesle repas

Le repas des encadrantsBader et Farid à la recherche de l'eaule thé versé par Abdelkrimle panier de basket était de la sortie

le soutien logistiqueMohamed et Abdelkrim en rando

Kato Naoki en pause détentel'un des plus jeunes

le groupe avec les jeunes

Posté par ourikasolidaire à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 15 février 2018

Hier après-midi, activité création de masques et divers jeux sportifs à l'accueil des enfants et des jeunes à Ourika Tadamoune

Avec la participation d'Eli et de Kato, deux volontaires d'une ONG japonaise, l'après-midi s'est divisé en deux temps distincts, l'activité de création de masques puis la détente sportive en divers jeux de compétition ludique. Ensuite, bien sûr, le goûter.

Fatima, Lahcen et Abdelkrim ont veillé à la bonne relaxation du temps du goûter. Tijani comme à l'habitude a coordonné l'ensemble de ce temps d'accueil.

Kato Naomi mène la séance de pliageaction de découpe collective

les enfants autour de Kato Naomile sérieux dans l'action

Kato aide à la découpeKato Naomi et AyoubAyoub travaille son masqueAyoub colorie son masque

pliageQui est-ceOussama s'appliqueOussama sous le conseil de Meriem

Oussama masquél'homme effrayant

se faire peurl'homme masqué

les masquésles masqués se démasquent

Eli avec les jeunes dans un jeu de cartes à retourner pour trouver les paires (mémory)

Eli et Farah

 

 

 

 

 

 

il présente son masquefarid , farah et Eli interagissent en se frappant les mains

Lahcen sert le pain pendant qu'Abdelkrim verse le théAbdelkrim verse le thé

Posté par ourikasolidaire à 15:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 13 février 2018

Une journée importante à Ourika Tadamoune, les plants des plantes aromatiques sont mis en terre, avec le soleil qui réchauffe !

Souad, Farid, Hicham, Farah, Mouad K., Ayoub, Azdine, Mouad O., Salah, Walid, Oussama, Imed et Chaïma : ce sont les jardiniers des plantations d'hier après-midi avec la présence près d'eux d'Abdelkrim, de Tijani, de Fatima, maman d'Ayoub et d'Halima, maman de Walid.

La variété des plantes qui ont été mises en terre est la suivante : la menthe pouliot ; menthe poivre ; menthe pomme, menthe, géranium rosat, absinthe, sauge officinale, thym (2 espèces), romarin, verveine officinale, verveine citronnelle, marjolaine. 

Narration du déroulement de cette activité :

- dans un premier temps Tijani a abordé avec les aînés la problématique des plantations, en quelle saison convient-il de faire ces plantations ? Qu'est-ce qui est important à respecter lorsqu'on réalise une plantation ? etc.

- la première étape a consisté à approcher les plants près du jardin, donc les transporter de leur lieu de stockage au jardin.

- là, il a fallu réaliser le tri pour bien mettre ensemble chaque espèce de plantes.

- puis il a fallu disposer autour de chaque carré affecté à telle ou telle espèce de plants  (des carrés de culture en cuvette car l'arrosage se réalise par immersion). 

- c'est à ce moment que les aînés, Farah, Farid et Hicham ont montré aux plus jeunes comment bien faire une plantation. 

- chacun s'est ensuite mis à la tâche selon ses moyens, sa capacité de concentration sur l'action, son désir.

- puis ce fût la dernière phase de cette action, l'arrosage pied à pied pendant que d'autres veillaient au ramassage des sacs plastiques qui contenaient la motte de terre.

Et comme à l'habitude l'après-midi s'est conclu par le goûter où les mamans, Fatima et Halima, ont veillé à la bonne restauration des jardiniers.

Pour rappel, cet atelier de culture de plantes aromatiques - lesquelles après la récolte seront conditionnées, séchées et mise en sachets - a pour finalité de réaliser une grande sortie de toutes les familles des enfants et des jeunes accueillis. Ainsi l'an passé, l'association Ourika Tadamoune a organisé le 2 décembre une sortie à El Jadida.

Ce déroulement en photos et vidéos :

Hicham et Farid transportent les plantscentralisation des plants près du jardinle déplacement vers le jardin

la chaîne de transmissionla file indienne pour la transmission

les plants ditribués à proximité de leurs espaces de plantationdépose des plants sur le pourtour des carrés

le début de l'action de plantations'appliquermontrer comment dépoter le sac plastiqueHicham au premier plan

Farid et FarahCheminementen pleine actionFarid

prendre soin

Mouad Odéposer dans l'emplacementle regard de Mouad

le grands mettent en place les plants au fond des jeunes jouentWalib à l'action de plantationtasser avec les mainsSouad ramène la terre autour du plant

Farid à l'organisationscène du temps de la plantation

Ayoub sous le soleilobserveragirFarah et son élève

arrosage intensif

arrosage

 

phase arrosage

 

 

 

 

 

 

préposé au ramassage des sacs plastiquesils ramassent les sacs plastiquesêtre au premier plant !les plantations

le jardin vue de perspective

Posté par ourikasolidaire à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 10 février 2018

Aperçu d'un vendredi d'hiver à Tnine : les écoliers de la CLIS le matin et l'après-midi pour certains au ménage à l'association

Cette période hivernale à Tnine-Ourika a pour traits principaux : la pluie et le froid (jusqu'à - 5° la nuit). Hier vendredi, c'était le froid. Pour la situation scolaire des enfants de la C.L.I.S. de l'Ecole primaire Abdelaziz Ben Driss, une particularité bénéfique la présence d'une cheminée dans les locaux provisoires où se tient leur classe, un ancien logement du directeur de l'école... 

L'après-midi du vendredi est toujours consacré à la mise en ordre des matériels pédagogiques utilisés dans les deux après-midis d'accueil de la semaine et au nettoyage des locaux utilisés. Le double intérêt de cet après-midi/ménage est qu'au-delà du ménage les plus grands peuvent échanger entre eux et avec Tijani, l'animateur, sur tous les sujets qui les préoccupent. Mais il est intéressant de savoir que parfois comme hier après-midi, des allées et venues adjacentes nourrissent la vie de ce temps d'accueil différent.  Ainsi hier, Mouad O. (un peu plus jeune, on le voit sur une photo assis à côté de Farah) est venu avec sa maman pour demander à participer au ménage. Demande bien sûr acceptée par Tijani. Souplesse de la vie oblige ! Et puis, il y a eu la venue de Bader, le grand ami de Nourddine, Bader le marrakchi, venu lui aussi partager le temps ménage en attendant la disponibilité de Nourddine, désormais engagé dans la vie active comme coiffeur dans le douar voisin. Etaient donc présents : Farah, Ayoub, Fatima la maman de Farah et d'Ayoub, Hicham, Farid, Mouad et sa maman, Bader, Nourddine et bien sûr Tijani. Voilà un compte-rendu de la vie telle qu'elle se joue à Tnine-Ourika pour les enfants et les jeunes accueillis par l'association Ourika Tadamoune.

Maintenant tout ceci en photos et vidéo : 

Farid à la surveillance du feuun moment sur l'ère de jeu de l'école

lavage à grande eau des alléeslavage

le lavagele nettoyage du vendredi

L'équipe du vendredi

Posté par ourikasolidaire à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 8 février 2018

Cake à l'orange avant la pluie... objectif de l'atelier pâtisserie à l'accueil des enfants et des jeunes à Ourika Tadamoune

Hier après-midi, la menace de la pluie a bousculé le programme habituel du temps d'accueil ! En effet, le choix a été fait de prendre le goûter dès les environs de 16 h car la pluie qui menaçait, s'est installée peu après... Heureusement les pâtissiers ont eu le temps de déguster leur oeuvre au grand air. 

Le temps fort de la pluie passé, les enfants avec leurs familles ont quitté ce temps convivial vers 18 h. A l'abri, près du feu de cheminée préparé par Mohamed, un papa, le temps d'accueil de l'après-midi s'est poursuivi...

Pour les intéressés, voici la composition du cake à l'orange version Ourika Tadamoune : tout d'abord les oranges maison pressées en jus bien sûr, les 4 oeufs, le beurre, la farine, un sachet de levure chimique, un yaourt à la vanille, des amandes, du sucre et de l'huile d'olive.

Pendant le temps de la cuisson, sous l'impulsion de Kato Naoki - le volontaire de l'ONG japonaise qui intervient dans le tissu scolaire de la province d'Al Haouz - ce fut le temps des pratiques sportives, étirement, transmission de balle etc. Profitez de ces activités au travers des photos et vidéos ci-dessous.

les ingrédients au départ de l'atelierTijani supervise l'atelier cuisine

la cueilletteapprendre à presser l'orange

le moment découpe et pressage des orangesUn classique de la cuisine casser les oeufsdécoupe du beurre

bien déverser

casseur

brasserun instantané sur l'atelier

prêt à enfournerdépose des amandes sur le gâteau

EtirementJeu collectif

Séance avec les ballonsUn instantané du jeu de ballon

le gâteau en fin de cuissonle cake à l'orange

 

Service du thé et découpe du gâteauUne vue sur le moment du goûter et en fond l'oranger

Mohamed a démarré le feu de cheminéele goûter

 

 

 

 

Posté par ourikasolidaire à 19:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 6 février 2018

Journée froide et pluvieuse hier à Tnine-Ourika, l'accueil des enfants et des jeunes à Ourika Tadamoune s'est fait à l'intérieur

A cause du mauvais temps, les participants de cet après-midi d'accueil sont arrivés sous des horaires échelonnés. D'abord Farah et Ayoub à 14 h, puis une seconde vague à 15 h 20, Imed, Azdine, Hicham et Oussama, puis dernière arrivante Souad 20 minutes plus tard. Un feu de cheminée préparé par Abdelkrim a permis à tous de se réchauffer. Après le rituel du mandala pour poser une atmosphère collective paisible, deux jeux d'intérieur mais néanmoins actifs ont capté l'intérêt de tous : bowling et jeu d'équilibre. Puis ce fut le temps du goûter, cette fois au coin du feu ! Après quoi s'est développé un échange sur la manière dont chacun a vécu ces dernières vacances... la rentrée ayant eu lieu ce lundi.  Pour la plupart, les parents sont venus chercher leurs enfants car il pleuvait beaucoup en cette fin de journée. Fin du temps d'accueil : 18 h 40.  Place aux images.

Séance de mandala devant la cheminéesous la chaleur dégagée par le feu de cheminée

Hicham et son mandalaFarah entrain de réaliser son mandala

Ayoub s'appliqueapplication

Souad change de crayonMandala de FarahMandala d'AzdineMandala d'Ayoub

Mandala de SouadMandala d'OussamaMandala d'ImedMandala d'Hicham

jeu d'équilibreHicham et le bowling

Service du théAbdelkrim propose le thé

Posté par ourikasolidaire à 14:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 2 février 2018

Une nouvelle étape dans le projet de solidarité des jeunes de Montreuil-Bellay avec les jeunes accueillis par Ourika Tadamoune !

C'était hier soir 1er février à la Mairie de Montreuil-Bellay, à 19 h 30, une rencontre réunissait des élus de la ville de Montreuil-Bellay, des responsables du Centre social et Culturel Roland Charrier, des parents de jeunes engagés dans le projet et deux représentants de notre association Ourika Solidaire. L'occasion pour les jeunes de présenter leur projet. Nous avons appris qu'il était né dans la tête d'un de ces jeunes qui, l'an passé, au retour d'un camp à la neige que les jeunes avaient auto-financé, avait déclaré : c'est bien pour nous d'être parvenus à cet objectif mais ne ferions-nous pas un projet qui non seulement nous permettrait une nouvelle expérience de vie mais qui aussi viendrait en aide à d'autres jeunes plus défavorisés. Les jeunes ont donc cheminé, accompagné en cela par leurs animateurs, Fabien Orillard, éducateur sportif à la ville de Montreuil-Bellay et Benoît Bonnin, responsable des accueils de loisirs jeunes au C.S.C. Roland Charrier. Ils ont bâti une programmation pour atteindre l'autofinancement de ce projet d'un séjour d'une semaine aux vacances de la Toussaint 2018. Aux actions qu'ils comptent mener : réalisation de chantiers municipaux, tenues de stand lors des événements sportifs et socio-culturels de la ville, loto, lavage de voitures, démarches de présentation du projet à des entreprises locales, action d'un repas à thème dans un lycée professionnel, etc. s'ajoute l'engagement dans la vente des sachets de plantes aromatiques cultivées, récoltées, mise en condition de séchage, puis mise en sachets par les jeunes accueillis à l'association Ourika Tadamoune à Tnine-Ourika au Maroc. Projet adjoint à leur propre projet de séjour en ce sens qu'en vendant ces sachets de tisanes, ils savent participer à la réalisation de la grande sortie des familles qui est possible grâce à ce financement de la production des plantes aromatiques. 

Leur présentation a reçu un très vif encouragement des élus et des parents présents. Les jeunes ont à tour de rôle décliné les modalités de ce projet. Un film de présentation des actions d'Ourika Tadamoune réalisé dans le cadre d'un congé solidaire au printemps 2016, par Sophie, membre d'Ourika Solidaire, a été proposé comme entrée en matière. Et les jeunes avaient prévu au terme de cette réunion la dégustation d'une tisane de l'Ourika. Quelques sachets de l'arrivage de la récolte de 2017, entre les mains des jeunes, ont trouvé preneurs dans cette soirée.

Nous avions déjà fait écho de ce projet le 15 décembre dernier, où nous indiquions que ces jeunes s'engageaient à vendre des sachets de plantes aromatiques sur le marché de Noël.

Quelques photos témoins de cette rencontre :

présentation du projet par les jeunesla réunion

Fatima au service

Posté par ourikasolidaire à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]