C'était mardi après-midi 5 janvier, premier jour d'activité de l'année 2016, à l'accueil des jeunes enfants et de plus grands par l'association Ourika Tadamoune. Les plus grands se sont investis autour d'une création commune, tandis que les plus jeunes ont joué à la dinette et au marchand de fruits.

Outre la symbolique de la nouvelle année qui a été la thématique recherchée, une réalisation commune nourrit le vécu du groupe engagé dans le même projet, notamment par l'harmonisation des choix de représentation.

image21image20

image22image11

 

image24

image19 (1)image7 - Copie