Nous voulons faire participer le plus grand nombre à la bonne nouvelle ! Celle d'informer les expéditeurs : l'association Ourika Solidaire, que les colis constitués de vêtements collectés, de fournitures, d'une machine à coudre sont bien arrivés à bon port à l'association Ourika Tadamoune. Enfin, presque une bonne nouvelle, car il manque trois colis, puisque nous n'en avons réceptionné que 7 ! Que manque-t-il, nous allons devoir l'éclaicir, peut-être ce sont les fauteuils roulants qui seraient restés à Béni Mellah, étaient-ils au nombre de 3, sont-ils vraiment dans cette ville ?

Jeu de piste, nous titrons ! Effectivement ! Voici le parcours d'indices qui nous a permis de trouver "le trésor" ! Au point de départ, c'est un coup de fil nous annonçant que nos colis sont arrivés, premier brouillage de piste, l'annonceur se présente être de Marrakech alors qu'il appelle de Casablanca. Il nous envoie chercher les colis rue Iziz au douar Laâskar (un quartier de Marrakech). Nous nous mettons en route depuis Tnine-Ourika. Arrivés sur le lieu nous téléphonons ne trouvant pas de rue Iziz au douar Laâskar. Là, un va et vient téléphonique nous "ballade" de l'agence "Atlas-acheminement" de Béni Mellal à celle de Casablanca, pour finir, indiquant à nos interlocuteurs que l'agence "Atlas-acheminement" est introuvable au douar Laâskar, le dernier en ligne nous promet de nous communiquer rapidement un n° de téléphone qui nous permettra de trouver la bonne adresse de l'Agence. Ce n° n'arrivant pas, en cheminant à la sortie de ce douar Laâskar, un marchand de tajines, nous indique que le marchand de tapis derrière son stand, de l'autre côté de la rue saura sûrement mieux nous renseigner. En effet ce marchand de tapis, nous indique que nous devons nous porter à un kilomètre et demi de là, où se trouve une concentration d'agences de transport, et il fait devant nous l'hypothèse que notre agence "Atlas-acheminement" est peut-être là-bas. Arrivé dans ce nouveau secteur, après un pause café pour ne pas avoir perdu totalement notre après-midi, nous nous avisons dans une agence de transport au hasard puisqu'aucune n'affiche l'enseigne "Atlas-acheminement". Là, cette agence nous renseigne que c'est vraisemblablement celle à côté du café, précisément le café où nous avions presque désespéré de mettre la main sur nos colis ! En rentrant dans cette dernière qui s'annonce Agence E.V.S., Michel d'Ourika Solidaire, qui est avec Tijani (ce sont eux le "nous") reconnait son écriture sur un colis carton qu'il a confectionné en France à la fin février. Nous venons donc bien de trouver "le trésor"...

Le rocambolesque ne s'arrête pas là pour Tijani, car il a pris place avec les colis dans la petite camionnette Susuki (année de première mise en circulation 1989) que nous avons affrétée. Les photos ci-dessous témoignent de ce parcours pour initié à l'organisation marocaine.

Agence de transport EVS

Les 7 colis arrivés et sortis par nous sur le trottoir en attendant la petits camionnette de transport

Tijani à l'arrière de la petite camionnette, avec les colis !